Commentaires:

Commentaire de: Marie Louise [Membre]

Sur le même sujet, un article d’Alex Türk, Président de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés, paru ds Les Echos du mardi 7 avril. je cite :
“Certaines études parlent d’un abaissement de la délinquance de 30% à 40% ds les zones placées sous surveillance vidéo, mais personne ne nous dit s’il s’agit d’un abaissement ou d’un déplacement de la délinquance. La question de l’efficacité doit donc être posée. A la CNIL ns ne sommes pas contre la vidéosurveillance, mais il faut résoudre deux questions : le flou juridique qui règne sur le régime applicable et la question du contrôle.”

Au journaliste qui lui demande si le développement des outils technologiques n’est pas finalement inquiétant, A. Türk répond :
“C’est une véritable angoisse pour l’avenir et je n’ai pas envie de vivre ds la société ds laquelle vivront mes petits-enfants. (…) Notre société est fascinée par la technologie et ns ne sommes pas capables de résister à cette tentation. Prenons l’exemple des nanotechnologies : ds une dizaine d’années, on disposera de systèmes d’information si petits qu’ils ne seront plus visibles, même avec un microscope classique. Le risque, c’est que ns n’aurons plus jamais la garantie d’être seul. L’intimité, ce sera terminé. Or, pour moi, une société ds laquelle on n’a plus la garantie d’être seul est une société dictatoriale. (…) Parlant de Google : “Que les gens soient vigilants et fassent des choix. Beaucoup d’entre eux se disent qu’ils n’ont rien à cacher. Ms ils confondent innocence et intimité. (…)Ajoutez-y les fichiers, la biométrie, le pass Navigo, le télépéage, la carte bancaire.. On voit bien que la société est en train de se refermer sur nous. Ca part ds toutes les directions.”

10.04.09 @ 14:42 Répondre à ce commentaire


Formulaire en cours de chargement...

« La vidéosurveillance doit-elle franchir la Thève?Vidéosurveillance : un rapport biaisé »
© coye29.com 2008 ---->
Articles RSSCommentaires RSS Se connecter