Commentaires:

Commentaire de: Jacqueline Chevallier [Visiteur]

Je suis complètement d’accord avec Maurice Delaigue.
Depuis trente ans le nombre d’habitants ne cesse d’augmenter et le nombre de commerces ne cesse de diminuer. Ce qui prouve bien que ce ne sont pas les commerces qui rendent notre ville attractive.
Aucun grand projet de réaménagement ou de rénovation ne changera le phénomène de société qui veut que les Coyens vont majoritairement faire leurs courses dans les grandes surfaces environnantes, c’est une tendance lourde dont on constate que la rénovation du marché n’a pas réussi à l’endiguer. La destruction du cœur de ville avec notamment la suppression de l’école ne fera qu’accélérer le processus.
Et pourtant Coye-la-Forêt reste un village très vivant. Pourquoi ? tout simplement parce qu’il n’y a pas que le commerce pour faire vivre une collectivité. Loin de là. Le commerce, s’il est prospère apporte des ressources à une commune, mais pas de la vie.

Outre la vitalité de son réseau associatif, ce qui rend Coye-la-Forêt attractif, c’est son environnement, la préservation de son caractère traditionnel et rural, le fait que la commune a gardé son aspect de village marqué par l’Histoire. Transformez-le en ville nouvelle, et il ne présentera plus le même intérêt, ni le même charme.
Au lieu de dépenser 100 000 € dans une étude de "faisabilité" (quand on ne sait même pas ce qui doit être fait, comment peut-on dire si ce sera faisable ?), au lieu de cela on devrait commencer par interroger les Coyens sur ce dont ils ont envie : leur demander ce qui leur plaît à Coye-la-Forêt, comment ils envisagent de faire évoluer leur cadre de vie, mener ce que l’on appelle une enquête d’opinion, prendre la peine de consulter la population tout simplement, au lieu de décider avec des technocrates et à la place des citoyens de ce qui peut ou doit être fait.
Pourquoi la nouvelle municipalité n’a-t-elle pas fait part de ses intentions concernant le cœur de ville au cours de la campagne électorale lors des dernières élections ? Pourquoi n’a-t-elle pas inscrit explicitement ce projet "pharaonique" dans son programme ? On aurait pu en discuter. Ce serait bien utile que les Coyens soient largement consultés et qu’ils puissent s’exprimer sur le sujet. C’est ainsi que l’on devrait envisager la vraie démocratie.

07.12.14 @ 18:37 Répondre à ce commentaire
Commentaire de: Marie Louise [Visiteur]

Je souscris tout à fait à ce qui a été dit. J’ai de jeunes voisins qui habitaient Paris et se sont installés récemment. Ils sont ravis. Ils ont choisi Coye pour l’environnement, l’agrément du village. Ils n’ont pas cherché une abondance de commerces, ni un supermarché. Sinon ils seraient allés à Saint Maximin.
La richesse de Coye est ailleurs : outre l’environnement remarquable, nous avons un festival de théâtre depuis plus de 30 ans, un salon de peinture qui fêtera bientôt ses 50 ans, une école de musique, des concerts réguliers, de très nombreux clubs sportifs, deux groupes scolaires, une bibliothèque bien fournie, une cantine scolaire, un centre culturel, un centre aéré pour les enfants… des commerces, un marché, un bon réseau d’artisans.
Bien sûr, il nous manque Cora, Auchan, Carrefour, Leclerc and co. C’est à ces veaux (d’or?)qu’il faudrait sacrifier tout cela?

08.12.14 @ 20:54 Répondre à ce commentaire
Commentaire de: [Membre]

J’adore la photo de la Reine Blanche

24.02.15 @ 16:31 Répondre à ce commentaire


Formulaire en cours de chargement...

« Le roi de notre forêt se meurtFrance 3 Picardie : Session de rattrapage pour le legs Delvigne »
© coye29.com 2008 ---->
Articles RSSCommentaires RSS Se connecter