Commentaires:

Commentaire de: [Membre]

Ce brave Simon Labrosse m’a émue aux larmes. Car enfin, voilà un gars – certes un doux rêveur un peu à côté de la plaque – mais quand même ! armé de bonne volonté, débordant d’énergie, trouvant chaque jour de nouvelles idées pour essayer de s’en sortir, (et ce n’est pas un velléitaire, il s’applique véritablement à les mettre en œuvre avec ardeur et confiance), généreux en plus ! voilà un gars qui se démène comme un beau diable … et rien ne marche ! Évidemment le côté humoristique de la pièce fait que les idées en question sont loufoques et irréalisables.

Mais si on transpose dans la réalité, on est obligé de penser aux artistes du spectacle vivant. Combien sont-ils, bourrés d’idées (et souvent de talent), débordants d’enthousiasme, passionnés, pleins d’ardeur, un peu fous (mais ne faut-il pas l’être pour s’engager dans cette voie), bataillant (pacifiquement, bien sûr !), travaillant d’arrache-pied, et qui n’arrivent même pas à décrocher leur “statut” d’intermittent ? Allez faire un tour à Avignon ! C’est impressionnant, ce foisonnement, cette énergie qui se dépense sans compter. Mais combien de Simon Labrosse parmi tous ces artistes ?

22.05.14 @ 19:56
« LA MÉGÈRE APPRIVOISÉESYLVIE »
© coye29.com 2008 ---->
Articles RSSCommentaires RSS Se connecter