Commentaires:

Commentaire de: François DESHAYES [Visiteur]

Comme d’habitude, on doit payer mais on ne doit rien dire….

21.12.08 @ 11:59 Répondre à ce commentaire
Commentaire de: Marie Louise [Membre]

Mais si justement, Monsieur Deshayes, si on paie, on doit dire… dire aux instances de la CCAC que, puisque la commune paie, elle doit être satisfaite. La piscine a besoin des scolaires, elle ne peut être rentabilisée que si les communes paient, que si les classes paient leurs entrées. Le moins que l’on puisse demander est que cette dépense donne satisfaction. Depuis le début les enseignants ont dit que c’était bien d’emmener les enfants à la piscine, mais que les conditions devaient être satisfaisantes. Elles ne le sont pas.

21.12.08 @ 19:21 Répondre à ce commentaire
Commentaire de: véronique Uzan [Visiteur]

Tout fait d’accord Monsieur Deshayes, puisque vous payez, soyez à nos côtés pour exiger d’excellentes conditions afin que l’activité piscine soit “rentable” aussi bien financièrement que pédagogiquement.

21.12.08 @ 20:59 Répondre à ce commentaire
Commentaire de: François DESHAYES [Visiteur]

Je suis d’accord avec vous Madame BARNIER;il est normal de vouloir que les conditions d’accueil soient satisfaisante et je pense qu’elles le sont globalement. Comment expliquez vous que ce soit toujours avec la même école qu’il y à des problèmes ?

21.12.08 @ 21:09 Répondre à ce commentaire
Commentaire de: Marie Louise [Membre]

Si vous pensez, Monsieur Deshayes, que les conditions d’accueil sont “globalement” satisfaisantes, vous admettez donc qu’il peut y avoir des réticences sur certains points. Permettez aux enseignants d’être exigeants.
Et ne reprenons pas les vieilles distinctions entre l’école ceci et l’école cela.

22.12.08 @ 09:28 Répondre à ce commentaire
Commentaire de: véronique uzan [Visiteur]

La pertinence de cette activité aquatique ne mérite t-elle pas mieux qu’un stérile débat visant à opposer deux écoles ?
L’équipe pédagogique de l’école du centre se tient à la disposition de la mairie afin de discuter des améliorations pour que cette activité soit réalisée dans des conditions totalement et pas seulement globalement satisfaisantes.
Nos enfants ne valent-ils pas ces exigences ?

22.12.08 @ 12:46 Répondre à ce commentaire
Commentaire de: Alain Mariage [Visiteur]

Bonjour à tous,
En cette veille de Noël je souhaite faire part de mon approche sur le sujet Ô combien délicat et controversé de l’activité piscine au sein des écoles.

Je tiens tout d’abord à dire que le programme tel est définit par l’éducation nationale et donc mis en place en tant que tel.
Nous n avons, en tant qu’élus, aucune règle à dicter en la matière.
Si le programme et la façon dont l’activité sont mis en œuvre nous paraissaient critiquables nous pourrions effectivement intervenir mais dans le cas présent je n ai pour ce qui me concerne rien à reprocher devant entraîner une telle levée de boucliers.

- 2 classes par créneaux : j ai en tant que parent accompagné plusieurs fois. 3 groupes ne posent aucun problème ni d organisation ni de sécurité. Accompagnateurs, enseignants et maîtres nageurs sauveteurs de la piscine largement présents.

- Apprentissage de la nage : ce n est pas dans le programme, à voir avec votre inspecteur. Le programme appliqué la première année a été revu et a permis de constater une bonne évolution et nouvelle approche de l’activité. On ne fait plus faire la même chose aux enfants de tous les niveaux.

- Respect des programmes 2008 —> Activité aquatique au cycle 2, (CP / CE1) avec un rappel au CM2 => Là encore le respect des programmes est à caller avec les directives émanant de l éducation nationale. La piscine n’a pas à être la seule activité à être montrée du doigt comme pouvant avoir des répercussions sur le respect du programme. Remettons la classe pour tous le samedi matin.

Bilan de ce premier trimestre :

- Les enfants se sont amusés (on s’en doute, ce sera toujours mieux que la grammaire !) => Il est plus qu’important que tous les enfants aient à leur disposition le moyen d’appréhender le milieu aquatique. Tous les enfants ne sont pas accompagnés par leurs parents à la Piscine. Cette activité comme d’autre leur permet d’avoir des expériences collectives que l’on ne retrouve pas dans tous les sports.


- Les enfants qui ne savaient pas nager ne le savent toujours pas => ce n est pas le but.

- Un taux d’absentéisme énorme jusqu’à 11 enfants absents par classe => encore faudrait il connaître les raisons de cet absentéisme. Comme pour les autres activités il n y a pas de raison de laisser les parents amener leurs enfants à être absents.

- Beaucoup de bronchites, rhino, otites, verrues, molluscum ……….. => Rien à dire là-dessus …

- Temps trop court dans l’eau => Pas d accord. La trentaine de minutes est une bonne durée ; Mais là encore à voir avec les responsables des programmes.

- Très peu d’activités sportives ce trimestre pour le cycle 3 => Ils se rattraperont donc lors des prochains trimestres. Les enfants du 1er groupe ayant terminé leur activité piscine pour l année.

Vous aurez je pense compris que je suis un fervent défenseur de cette activité.
Notre commune a la chance par le biais de la communauté de communes d avoir une piscine à sa disposition.
A nous d’amener le maximum de nos enfants à en profiter. Si notre contribution permet de combler le déficit de la piscine tant mieux ; Le but de cet établissement n’est pas de gagner de l’argent mais, pardonnez moi de me répéter, de permettre au maximum d’entre nous de profiter de ce genre de structure.
Je me rappelle quand, enfant, j’étais scolarisé à Coye. Ce genre d’activité n’existait pas ou presque. Nous avons eu à l’époque la chance de pouvoir faire initiation piscine au Club du Lys. Vous me voyez ravi qu’enfin nos communes soient équipées et permettre l’accompagnement de ces programmes.

Qu un échange ait lieu sur ce sujet avec les différentes parties serait une bonne chose mais avec toutes les parties concernées :

Education nationale, Enseignants, Elus, Parents représentés, Equipe de la Piscine.

Bien amicalement et de Joyeuses fêtes de fin d’année à tous,
A l’occasion d’une rencontre à la piscine…
Alain Mariage

24.12.08 @ 14:48 Répondre à ce commentaire
Commentaire de: véronique uzan [Visiteur]

http://coye29.com/blogs/rsc/smilies/bravo.gif
:`(Bravo Monsieur mariage pour votre playdoyer pour l’activité aquatique. J’ai cependant quelques petits compléments à ajouter.
- “nous n’avons en tant qu’élus, aucune règle à dicter en la matière” : Tout à fait exact, alors ne faîtes plus pression sur les écoles pour envoyer l’ensemble des classes à la piscine.
Laissez nous respecter les préconisations de l’Education Nationale, c’est à dire activité aquatique pour les CP, CE1 et CM2 et pourquoi pas les maternelles.
-"Deux classes par créneaux” : vous parlez en tant que parent accompagnateur alors que je m’exprime en tant que professionnelle de l’éducation et responsable de l’activité. En tant que telle, j’affirme que pour atteindre les objectifs définis par l’E.N. deux classes par créneaux représentent le nombre maximum d’enfants pour atteindre sereinement les objectifs de cette activité.
-"Apprentissage de la nage” : Au cycle 2 nous sommes effectivement dans le domaine de la familiarisation du milieu aquatique (immersion et déplacement sous l’eau) alors qu’au cycle trois, nous sommes dans le domaine de l’apprentissage (performance mesurée, immersion, plongeon et déplacement en surface)
-Respect des programmes 2008″ : Il était simplement question de respecter le programme 2008 dans le domaine des activités aquatiques et le choix de classes. Je n’ai jamais avancé que la piscine nuisait au reste des apprentissages, excepté à ceux du domaine sportif.
-” Très peu d’activité sportives pour les enfants du cycle 3″ : Les heures concernant le sport étant globalisées sur l’année, les enfants du premier groupe ne rattraperont jamais le manque du premier trimestre. (Je rappelle que les heures de trajet pour se rendre dans les lieux où se déroulent les activités sportives sont comptabilisées dans l’activité elle même.)
-"Temps trop court dans l’eau” : C’est déjà vu avec les responsables des programmes : Davantage de temps dans l’eau pour moins de séances.
- l’échange comme vous le souhaitez a déjà eu lieu ce 12 décembre dernier, seul un représentant de la mairie de Gouvieux était présent.

Pour conclure et ayant bien compris votre volonté très louable et noble de permette au maximun d’enfants de la commune de profiter de la piscine, pourquoi la mairie n’envisagerait-elle pas d’organiser une activité piscine hors temps scolaire en complément de celle mise en place par l’éducation nationale pour les années à venir ?

Je profite du blog pour souhaiter à tous de bonnes fêtes de fin d’année.
Véronique Uzan

29.12.08 @ 11:42 Répondre à ce commentaire


Formulaire en cours de chargement...

« Compte rendu de notre association du Conseil Municipal du 19 décembreDébat houleux sur le POS en mairie »
© coye29.com 2008 ---->
Articles RSSCommentaires RSS Se connecter