Commentaires:

Commentaire de: Jacqueline Chevallier [Visiteur]

L’article rend bien compte du changement qui saute immédiatement aux yeux quand on pénètre dans la salle 2 au fond du centre culturel.

Querelle des anciens et des modernes, des amateurs et des professionnels, des peintres du dimanche et de ceux de la semaine ?
On sait que la querelle est vaine. Il est des artistes professionnels tout à fait médiocres qui, pour vivre, fabriquent de la soupe, et des amateurs passionnés qui, n’ayant rien à vendre, consacrent tout leur temps et tout leur cœur à leur création.
Et puis l’inverse aussi : il est des amateurs besogneux et sans talent, et des professionnels sincères et engagés, en perpétuelle recherche, qui ne concèdent rien à leur éventuelle clientèle.

Les artistes exposent, et donc ils s’exposent… y compris à la critique.
Les exposants aussi.
Les artistes sont libres. Les journalistes aussi. La plume n’est pas serve, et l’invective n’y changera rien.
Au demeurant, coup de vent n’est pas coup de balai.

06.12.16 @ 15:08 Répondre à ce commentaire


Formulaire en cours de chargement...

« DécrochageMarché artisanal de Noël »
© coye29.com 2008 ---->
Articles RSSCommentaires RSS Se connecter