Commentaires:

Commentaire de: Jacqueline Chevallier [Visiteur]

Complètement d’accord ! Si le colibri se remplit le bec pour apaiser sa mauvaise conscience mais ne change rien à son mode de vie par ailleurs, ça ne peut pas suffire. Mais il y a tellement d’oiseaux prédateurs et inconscients qui ne font même pas ce petit geste ! Alors certes, les colibris n’arriveront pas à éteindre l’incendie, mais il vaut quand même mieux des colibris que des vautours.
Cependant, pour rester dans la métaphore ornithologique, sans doute est-il grand temps que les colibris laissent la place aux pélicans.

jche

25.01.20 @ 21:27 Répondre à ce commentaire


Formulaire en cours de chargement...

« Qu'elle est verte ma campagne !Entretien avec Marie-Hélène JOUVE »
© coye29.com 2008 ---->
Articles RSSCommentaires RSS Se connecter