Commentaires:

Commentaire de: Olivier MANCERON [Visiteur]

J’AIME LE THEÂTRE!
Les gens qui brouahatent à la hâte,
Entre les fauteuils de velours,
Puis le rideau rouge qui s’éteind,
Et la magie des passions étenelles,
Des gens autour de moi, tendus,
silencieux, à l’écoute, assis,
Des gens sur scène qui parlent,
Qui crient, qui courent, qui pleurent,
Qui rient de douleur des larmes de joie,
Avec des maladresses, des maquillages,
Des bafouillages, des caliquots clinquants,
Des décors en carton-pâtes fragiles,
Des projecteurs cracheurs incandescents,
De petites parenthèses nocturnes fébriles,
Des longueurs verbeuses assoupissants,
Et puis des applaudissements projectiles,
Pétards claquants et danses de soulagement,
Cris des gens contents, troupeau émerveillé,
Des gens bavardeurs et enthousiastes,
Et puis d’un coup, la sortie,
Et la solitude de la vie…

10.05.14 @ 13:22
Commentaire de: [Membre]

Nous avons été nombreux à regarder cette représentation avec une émotion particulière. Claude était là, bien sûr… On voyait sa marque, on retrouvait son goût pour les décors,les images, le surprenant, les interventions musicales. Qu’aurait-il dit de la représentation ? Qu’aurait-il aimé, critiqué? Sa troupe n’a pas démérité. Les comédiens ont répondu “présent", bien fermes à leur place.Thierry leur a permis de donner le meilleur d’eux-mêmes pour que le projet aboutisse et ait sa place au festival. Et Isabelle a marché avec succès dans les pas de son père. Bravo à tous!

11.05.14 @ 17:15
« LA SORCIÈRE LATROUILLECOMMENT NARVALO TROMPA LE DIABLE »
© coye29.com 2008 ---->
Articles RSSCommentaires RSS Se connecter