Commentaires:

Commentaire de: Françoise [Visiteur]

Pour que les souvenirs ne soient pas des regrets, essayer de ne pas oublier, malgré les petites agaceries, tracasseries et frustrations, à quel point les vivants sont précieux.
Quant aux voraces, leur souhaiter d’être un peu plus heureux et un peu moins voraces. S’efforcer de ne pas en être.
Lire ces mots, un jour gris d’hiver et ne pas trop savoir comment exprimer l’émotion qu’ils suscitent. Ne dire ni « bravo », ni « merci ». Simplement dire : « ce texte m’a touchée ».

22.12.17 @ 09:50
« LES IRREMPLAÇABLESOn a un urgent besoin d'espoir »
© coye29.com 2008 ---->
Articles RSSCommentaires RSS Se connecter