Commentaires:

Commentaire de: caillou [Visiteur]
****-

Voici un exposé clair et convaincant.
Je ne pense pas non plus qu’on puisse dynamiser une ville avec des commerces, d’autant que leur succès n’est en rien assuré. En revanche, les rencontres entre les parents, leurs discussions sur leur progéniture me semble plus propice à de vrais échanges que l’achat d’un paquet de petits-beurre. Je suis bien d’accord pour dire qu’entendre les cris des enfants, voir toute cette agitation matin et soir crée une animation bien sympathique qu’aucun commerce ne saurait concurrencer.
J’hésitais sur les propositions de la mairie. Effectivement, il aurait été intéressant d’avoir de nouvelles habitations pour personnes âgées ou jeunes qui ne souhaitent pas quitter la ville mais n’ont pas les moyens d’acheter une maison, apparemment, ce n’est pas la formule retenue. Et de toute façon, elle n’aurait pas non plus été génératrice d’une animation de “cœur de ville".
Bien sûr, j’ai été sensible à l’aspect financier mais là aussi, il y aurait peut-être quelques interrogations à lever.
Et c’est une des solutions proposées ci-dessus qui a soulevé mon intérêt: scinder les classes de primaire en 2 : en haut, maternelles, CP,CE1 et en bas CE2,CM1,CM2.Je suis aussi très sensible au plaidoyer de la directrice de l’école du Centre : pour conserver l’ambiance particulière de petit village qui est encore la nôtre, des classes moins nombreuses permettent de garder cet esprit où chacun se connaît, où le professeur a les moyens d’être plus à l’écoute et où les enfants seront encore préservés de l’anonymat et de l’indifférence qui règne souvent dans le second cycle.
Attendons déjà de voir ce qui advient de la supérette qui était le projet d’origine.

13.08.16 @ 18:25 Répondre à ce commentaire
Commentaire de: [Membre]

Je trouve aussi excellente cette idée de nouvelle répartition des enfants entre les écoles. En fonction non du domicile des parents, mais du niveau scolaire des enfants. Voilà ce qui serait une véritable nouveauté, une véritable renovation, un changement complet des habitudes qui favoriserait les échanges et les liens entre tous les quartiers : faire en sorte que tous les enfants, et donc leurs familles, aient à venir au centre du village. Que tous les enfants, et donc leurs familles, viennent à la périphérie.
Mais le coeur du projet municipal est le commerce et le stationnement… Pas l’ école. Pas les enfants.

14.08.16 @ 23:17 Répondre à ce commentaire
Commentaire de: NMC [Visiteur]  

bonjour
avant d’acheter place de la mairie, ayant lu votre blog et celui de la mairie, je m’étais inquiétée du devenir de la Place.
A aucun moment il n’avait alors été question de “parking” et le projet (vers mi avril) préservait le calme de la Place mais n’était pas aussi avancé - l’est-il? en lisant votre tribune dans le bulletin municipal, ça laisse cette impression
Je me sentirais flouée qu’il n’en soit pas ainsi et cela me surprendrait de mr Deshaye qui m’avait répondu sans louvoyer.
Le projet de superette devait en effet permettre de faire des emplettes à pied (ou en utilisant le parking déjà existant), si j ai bien compris ce que j ai lu
quant aux commerces à la place de l’école, quels seraient-ils? des agences immo? des banques? des commerces impliquant des camions de livraison (bruit…) ? quel impact pour les riverains direct de la Place?

31.08.16 @ 11:22 Répondre à ce commentaire
Commentaire de: Yann [Visiteur]

Il va devenir sensé d’envisager de quitter Coye-la-Forêt avec tous les “beaux projets” en cours…

Personnellement, j’aurais plutôt vu un centre de village avec le moins de circulation possible, réservé à la culture et aux loisirs et les commerces plus excentrés pour permettre le stationnement et la circulation.

La grande rue est déjà impraticable aux heures de pointe.
Qui aura envie d’aller faire des courses dans un endroit où il est difficile de circuler et de stationner ?

La pseudo étude présentée avant les vacances était largement irréaliste, s’engager sur ses bases s’est courir à l’échec.
Le court terme et la rapidité priment sur la réflexion et l’action à long terme depuis quelques décennies dans les sphères politiques.

31.08.16 @ 15:53 Répondre à ce commentaire
Commentaire de: Jacqueline Chevallier [Visiteur]

Je comprends l’inquiétude de NMC.
Vers la mi-avril nous avions l’espoir que le projet de suppression de l’école du Centre soit mis en sommeil, en attendant d’avoir un retour d’expérience sur l’implantation (déjà hasardeuse) de la supérette dans la Grande rue. Il nous avait été affirmé que rien ne se ferait avant les prochaines élections et que tout dépendrait de la dynamique impulsée par les deux premiers commerces mis en place dans la Grande rue (la supérette et l’épicerie fine). Ce serait à la prochaine municipalité de prendre des décisions.
Il a même été question d’étudier un “scénario zéro” qui envisageait le maintien de l’école du Centre ; mais à peine évoqué, il était déjà rejeté. Lors de la réunion publique du 28 juin 2016, il n’a même pas été présenté : on nous a clairement annoncé lors de cette réunion et M. Deshayes l’a répété cet été (interview à Oise Hebdo du 10 août) qu’il demanderait, dès le mois de novembre, le vote des travaux d’extension aux Bruyères, de sorte que l’opération sera engagée sans attendre et rendue irréversible.
Il faut regarder de près ce qu’on nous concocte (cf. l’étude de la SAO sur le site de la mairie), il y aurait des parkings dans les actuelles cours de récréations, 7 places dans l’une, 7 places dans l’autre, et 26 places sur le côté de l’église. Circulation, bruit, pollution, c’est ainsi qu’on envisage le cœur de ville à Coye-la-Forêt, quand ailleurs on crée au contraire des espaces piétonniers.
Tout ça pour “implanter” des commerces dont on n’a strictement aucune garantie qu’ils auront envie de s’installer là et encore moins qu’ils pourront s’y maintenir.

31.08.16 @ 16:37 Répondre à ce commentaire
Commentaire de: cantournet [Visiteur]

En voici donc une autre querelle, entre anciens et modernes!
N’étant ni Boileau, ni Perrault, je ne sais à quel saint me vouer… J’avoue n’avoir plus l’age d’avoir des enfants fréquentant de tels établissements et observe donc avec un œil attendri cette passe d’arme…!
Si les arguments de rationalisation trouvent un certain échos à mon entendement, j’en crains tout de même les effets pervers d’une centralisation ayant pour conséquence l’augmentation des effectifs par classe. Mais j’avoue que le noir dessein tracé dans certains commentaires quand aux effets pervers liés à la taille me semblent pour le moins peu réaliste et relèvent plus du fantasme “Pagnolesque” que la réalité de notre village. Si rassembler et assurer la mixité sociale du village ne peut m’être tout à fait égal, il est vrai que l’histoire du village et l’éparpillement choisi des divers sites prend ici toute la démesure imaginable (2 écoles primaires, un site différents pour l’accueil garderie, quid la cantine et les salles de sport… Autant de projets qui ont marqués les 20 dernières années du village sans aucune réflexion globale, ni raison autre que la félicitée des vainqueurs à l’élection suivante!
Une école primaire unique, soit, mais alors inscrivons là dans une vraie démarche d’aménagement de la commune, avec un plan d’accès et de circulation revu, amélioré visant à protéger nos chers têtes blondes au moins pendant les trajets obligatoires vers la cantine et les activités sportives.
un plan qui ne soit pas simplement celui d’un magicien se remettant à un quelconque consultant en développement rural, qui vivant dans une grande ville, n’en connait ni les lois, ni les habitudes et nous proposerai de faire comme ailleurs, ou chacun sait l’herbe est plus verte… En quelque sorte, faisons preuve de bon sens, et offrons nous la chance de préserver l’identité de notre village tout en modernisant ces services… Avec un peu d’ambition et quelques ajustements, je reste convaincu que nous avons en notre sein, dans notre village, assez de compétences pour parvenir à une fin raisonnable qui satisfasse le plus grand nombre!

02.09.16 @ 20:31 Répondre à ce commentaire
Commentaire de: NMC [Visiteur]

bonsoir
je trouve cette position très sensée : “Il nous avait été affirmé que rien ne se ferait avant les prochaines élections et que tout dépendrait de la dynamique impulsée par les deux premiers commerces mis en place dans la Grande rue (la supérette et l’épicerie fine). “

et je suis d’accord avec ceci : ” 7 places dans l’une, 7 places dans l’autre, et 26 places sur le côté de l’église. Circulation, bruit, pollution, “

mais sauf erreur de ma part, il n y a pas de réunion prévue sur ce sujet pour le moment…

04.09.16 @ 18:02 Répondre à ce commentaire
Commentaire de: COYEN [Visiteur]

La suppression de l ecole du centre serait apparemment effectuée dans le but de créer un ensemble parking et supérette pour re dynamiser le centre de Coye la foret. J ai eu écho de ce projet par une pétition reçue dans ma boîte au lettre aujourd hui et je vous avoue être horrifié à l idée qu on implante une grande surface, même si celle ci s’appelle magasin de proximité, et qu on augmente le trafic dans le centre de Coye la foret. Notre région est dotée d un très grand nombre de grandes surfaces, il y en a bien plus qu il n en faut. Quant aux voitures, il y en a partout, la traversée de Coye devient un calvaire donc STOP!!
Je ne vois objectivement aucun argument en faveur de ce projet, À moins que Monsieur le maire n ait ses propres interets avec Casino ou carrefour…a t il au moins lance une consultation pour savoir ce qu en pensent les habitants ??
La cerise sur le gâteau- Nous sommes à proximité du château en zone PROTEGEE. C est en tout cas l argument qui est systématiquement opposé par la mairie pour justifier son opposition aux permis de construire des habitants (je sais de quoi je parle) même lorsqu il s agit de modifications complètement anodines sur une maison. Donc allez trouver la logique de tout ça. J oubliais que les magasins CARREFOUR City et G20 ont en général des devantures très esthétiques et en parfaite harmonie avec l’architecture traditionnelle de la région!

04.09.16 @ 19:30 Répondre à ce commentaire


Formulaire en cours de chargement...

« SAUVONS L'ÉCOLE DU CENTRE !Et les Shadoks triaient... »
© coye29.com 2008 ---->
Articles RSSCommentaires RSS Se connecter