Commentaires:

Commentaire de: La rédaction [Membre]

Histoire du presbytère (suite)

« Lorsque l’abbé Delachapelle fut nommé curé de Coye en 1845, il trouva en arrivant, comme presbytère, une masure indigne de loger le représentant de la religion catholique. Il fut donc hébergé par le maire de l’époque, M. Andryane, dans une maison correcte au n° 64 de la Grande rue. Cependant, la commune, dans un sentiment de bienveillance, fit tous ses efforts pour que le prêtre revînt près de son église, et elle s’imposa pour cela de gros sacrifices.
Moyennant 15 000 francs, le rez-de-chaussée fut transformé et surmonté d’un étage et d’un grenier. Par la même occasion, un ancien bâtiment de trois étages qui masquait l’entrée de la maison curiale fut rasé. Depuis cette époque rien n’a changé extérieurement.
La mairie-école venait d’être achevée, ce fut l’occasion d’une cérémonie commune d’inauguration le 1° juin 1851 en présence du sous-préfet de Senlis et de nombreuses personnalités. »

Extrait d’une étude historique de l’abbé Leullier, curé de Coye de 1885 à 1910, retrouvée par M. Delaigue.

04.05.09 @ 12:55 Répondre à ce commentaire


Formulaire en cours de chargement...

« Débat d'Orientation BudgétaireQUE FAIT-ON AVEC LE PLU ? »
© coye29.com 2008 ---->
Articles RSSCommentaires RSS Se connecter